My MSD
Animal Health

Follow us:
Share:

Parasites - Vers

Dans nos régions, les chats ont le risque d’être infectés par de nombreux parasites. Les effets que ceux-ci exercent sur la santé sont très variables. Les chats n’ont souvent que relativement peu de symptômes, de sorte que le problème peut rester caché longtemps. Cependant, les vers peuvent présenter un risque important pour la santé des chats.

Les parasites intestinaux du chat

Dans nos régions, les chats ont le risque d’être infectés par de nombreux parasites. Les effets que ceux-ci exercent sur la santé sont très variables. Les chats n’ont souvent que relativement peu de symptômes, de sorte que le problème peut rester caché longtemps. Cependant, les vers peuvent présenter un risque important pour la santé des chats.

A part les signes de la maladie qui sont directement liés aux vers, une infection par les vers peut aussi avoir des effets sur l’immunité du chat. En effet, elle peut affecter l’efficacité des vaccins. C’est pourquoi nous conseillons de faire traiter votre chat contre les vers 2 semaines avant la vaccination.

Les chatons et les chats âgés ont un risque élevé d’infection. Les autres groupes à risque sont les chats vivant dans une chatterie et les chats sauvages.

Le risque d’infections par les vers peut être fortement réduit en ayant une bonne stratégie de déparasitage. Donner à votre chat une alimentation commerciale ou des aliments cuits contribuera à faire diminuer ce risque. Enfin, l’élimination régulière des excréments réduira la contamination de l’environnement du chat.

Ci-dessous, vous trouvez une brève discussion autour des parasites les plus présents chez le chat.

L’ascaride :Toxocara cati

Toxocara cati est l’ascaride ou ver le plus présent chez le chat (rond et long).

Les infections légères sont quasi sans symptômes. Les plus sévères s’accompagnent souvent d’une perte d’appétit et d’un ventre gonflé. Les symptômes communs d’une infection par cet ascaride sont la prise de poids, la dégradation de l’état général, un retard de croissance, de la diarrhée et des vomissements.

Les chats y sont sensibles à tout âge. Il y a un plus grand risque d’infection dans les chatteries et chez les chats vivant à l’extérieur. Par ailleurs, la consommation de viande crue, de viscères et d’animaux sauvages (rongeurs, reptiles, amphibiens) peut augmenter le risque. Environ 6 semaines après l’infection des œufs peuvent apparaître dans les selles.

Ce ver peut aussi être transmis du chat aux chatons par le lait de la mère, par des œufs de vers dans l’environnement et par la consommation d’animaux qui sont eux-mêmes infectés par les vers (souvent des rongeurs ou des vers de terre).

Le traitement consiste en un déparasitage. En cas d’infection sévère, il est recommandé d’administrer également un médicament contre les réactions d’hypersensibilité dues aux larves mortes.

Pour protéger votre chat contre ce ver il faudra le vermifuger dès l’âge de 3 semaines et encore à 5 et à 7. Après la septième semaine, un vermifuge une fois par mois jusqu’à l’âge de 6 mois sera nécessaire. Ensuite, il est préférable de le faire tous les 3 mois.

Le ténia : Dipylidium caninum

Dipylidium caninum est le principal ténia (cestode) chez les chats. Ces ténias ne causent habituellement pas de symptômes.

Le chat est infecté par les larves qui proviennent de puces ou de poux. Il y a un risque plus élevé de contamination dans les chatteries ou chez les chats qui résident à l’extérieur. Le vétérinaire établira son diagnostic en vérifiant la présence d’œufs dans un échantillon fécal.

Votre chat sera quitte de ce ténia assez simplement, grâce à un médicament spécifique.

Le parasite : Giardia

Giardia n’est en fait pas un ver, mais un parasite unicellulaire qui est très commun chez nos animaux de compagnie. La plupart des chats infectés ne montrent pas beaucoup de symptômes, mais dans certains cas, ce parasite peut causer de la diarrhée récurrente et chronique. Dans ces cas, l’animal est réinfecté de manière régulière car son environnement est contaminé.

Souvent, les chats avec une giardiose chronique se présentent avec une diarrhée claire qui peut avoir un aspect gras et contenir du mucus ou du sang frais (rouge clair).

Le diagnostic peut être fait par l’examen d’un échantillon de selles sous un microscope optique. Il est donc pratique d’emmener un peu de selles avec vous chez votre vétérinaire.

Il y a des médicaments efficaces pour le traitement de Giardia. Il est important de faire traiter non seulement le chat, mais également tous les animaux en contact.

Banner Pet Vet Picture
Les page d'Or
Trouver un vétérinaire

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur
adipisicing elit,sed do eiusmod tempor
incididunt ut labore et dolore